François Parra

Éléments de genèse

Les contributeurs tiennent ici à souligner l’importance du territoire des quartiers nord de Marseille comme terrain de leurs premières explorations. Ils tiennent également à remercier certains de ses habitants et tout particulièrement les sociétaires de la coopérative Hôtel du Nord, dont la structure et les activités ont largement aidé à inventer des itinéraires, des rencontres, des situations.

Il y a sans doute des liens entre une sorte de dysfonctionnement de l’urbanisme, du politique et du social sur ce territoire – nous ne reviendrons pas dessus ici, cet état de fait a des origines, historiques et géographiques déjà largement commentées – et la naissance, puis la structuration de cette coopérative. Et il y a sans doute aussi des analogies entre les explorations et les liens que la coopérative a initié et ceux que nous avons tissés dans les débuts de ce projet de recherche.
Nous avons d’abord imaginé Walking the Data / Plotmap comme un outil possible répondant à l’inquiétude de Christine Breton – qui fut pendant 15 ans chargée du patrimoine des 15e et 16e arrondissements de Marseille et, dans le prolongement, l’une des fondatrices de la coopérative – devant le risque d’une érosion, avec le temps et l’accumulation des balades patrimoniales, des savoirs accumulés par les initiatives individuelles et collectives. Mais l’expérience nous a montré que les outils numériques d’exploration des territoires, la fabrication de formes plastiques issues de ces explorations et leurs restitutions, tels que nous les produisions dans notre processus de recherche, ne se prêtaient pas suffisamment aux besoins d’une appropriation directe par les sociétaires de la coopérative.

Nous avons donc poursuivi leur développement et leurs utilisations dans un contexte pédagogique et artistique en explorant d’autres territoires. Nous nous sommes souvent aventurés dans des espaces périurbains. Nous avons imaginé des expériences artistiques et esthétiques singulières qui nous ont semblé plus à même de nourrir notre projet de recherche.

Les textes qui vont suivre ne prétendent pas faire l’exposé d’une pensée globale et synthétique des enjeux qui l’ont constituée, mais ils tentent de décrire les points d’entrée et les enjeux des pratiques de cinq des enseignants qui y ont pris part. Ils sont libres de forme et résonneront peut-être surtout par la mise en regard des uns avec les autres. Le corpus iconographique est constitué par des images produites pendant les explorations ou à l’occasion de leurs restitutions.